RSS

Triple Town ou Triple Drogue ?

07 Fév

Non non, je ne vais pas vous proposer un article pour vous fournir en drogue, débrouillez-vous.

Triple Town est un jeu originellement jouable dans votre navigateur, avec une disponibilité surles réseaux sociaux que sont Facebook et Google + (vu le nombre de personnes sur ce dernier, les high score ne devraient pas être difficiles à battre). Mais, il y a peu, il s’est offert une sortie sur iOS (iPhone & iPad) ainsi que sur Android, ce qui nous intéresse aujourd’hui. Pour l’OS de Google, vous aurez besoin d’être en 2.2 au minimum. Le jeu est gratuit sur les deux plateformes mobiles mais pas entièrement, j’en parlerai plus tard.

Pris au piège, haha !

Triple Town est une sorte de puzzle-game, appartenant à un genre plutôt spécifique qu’est le match 3. Pour résumer, le but d’un match 3 est de réunir trois objets semblables afin de les faire disparaître. C’est là où Triple Town va se distinguer des autres jeux du genre. En effet, une fois vos trois objets réunis, vous devrez les combiner avec deux autres objets semblables (eux mêmes fabriqués avec trois autres objets plus petits donc) afin de créer des choses toujours plus colossales. En partant de 3 herbes, vous allez donc combiner, combiner et combiner vos objets jusqu’à créer le plus gros village possible. Car oui, comme son nom l’indique, le but du jeu est de transformer votre petit village de départ en une gigantesque mégalopole.

Ninja !

Si je m’arrêtais là, vous pourriez prendre Triple Town pour un jeu terriblement simple où vous avez juste à placer des objets afin de créer une énorme ville en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Mais, le jeu va rapidement vous compliquer la tâche. Tout d’abord, vous avez un espace limité pour créer votre ville. Et lorsque cet espace est complètement rempli, qu’il ne reste plus une seule case de libre, la partie se termine. Selon votre score et ce que vous avez fait durant votre partie, vous allez gagner un certain nombre de pièces. Celles-ci vous serviront à acheter des objets, ou bien des tours (mais ça j’en parle un peu plus bas), lors de votre prochaine partie. Pour encore plus vous compliquer la tâche, de mignons nounours sont présents dans le jeu et se promènent un peu partout dans votre ville (mais heureusement ils sont eux aussi régi par les règles du match 3 et vous pouvez les coincer afin de les transformer en tombes, puis en églises). Certains nounours ont même décidé de se cosplayer en ninja, et ceux-ci sautent à une case différente chaque tour afin de vous gêner.

Les coffres servent à libérer une place en fin de partie, ça peut toujours être utile.

Mais là où Triple Town devient génial, c’est dans une de ses mécaniques de gameplay. Lors de votre combinaison de trois objets, au lieu d’apparaître là où vous en avez besoin, votre nouvel objet va apparaître sur la case où vous avez posé le troisième de vos objets primaires. Et si ça ne paraît rien dit comme ça, cette mécanique va vite être la chose dont on se préoccupe le plus. En effet, vous allez vous retrouver à penser stratégie, à vous projeter dans le futur en imaginant des dizaines de coups avant ce que vous désirez construire. Par exemple, vous allez prévoir une place pour poser vos nounours et créer vos églises, vous allez prévoir exactement où se trouvera votre prochaine maison afin de fusionner avec deux autres tout en partant de votre petit bout d’herbe.

Un exemple de map de début de partie.

De plus, vous devez vous adapter au terrain et aux objets que l’on vous donne. Car oui, ces deux choses sont totalement aléatoires. Vous ne commencez pas votre partie sur une plaine, mais sur un terrain déjà posé. De plus, vous ne choisissez pas vos objets (même si une case est prévue pour pouvoir en garder un en réserve, juste au cas où) , ceux-ci vous sont donné aléatoirement et des nounours peuvent parfois être de la partie alors que vous vouliez un buisson. C’est sûrement cet aspect rendant chaque partie totalement différente qui fait de Triple Town une véritable drogue auquel on ne peut pas arrêter de jouer, voulant toujours battre son meilleur score.

 Plus de mouvement, veuillez passer en caisse merci.

Du moins, jusqu’à atteindre sa limite de mouvement. Car oui, le jeu étant gratuit, les développeurs  ont bien du trouver un moyen de rentabiliser leur jeu. Ainsi, vous avez un compteur de mouvements (toujours le même, il ne change pas même si vous recommencez une partie), celui-ci descendant au fil des objets que vous placez. Et une fois qu’il a atteint zéro, vous devez soit patienter un looong moment, votre compteur remontant d’un mouvement par minute, soit entrer dans la partie Store du jeu. Si vous avez assez de pièces, vous pouvez acheter des packs de 200 mouvements. En revanche, si vous n’avez plus de pièces, vous devez passer à la caisse. Soit en achetant des pièces (à raison d’1 dollar les 2000 pièces), soit en achetant une sorte de version payante du jeu. En effet, pour 4 dollar (environ 3€), vous pouvez acheter des tours illimités. Et cela fera effet sur toutes vos versions. Par exemple, si vous avez téléchargé le jeu et sur votre smartphone, et sur votre tablette, les tours illimités seront effectifs sur vos deux machines. Un passage en caisse nécessaire pour pleinement profiter du jeu, mais pas obligatoire, le jeu étant toujours jouable dans sa version gratuite.

Urbanisé et écologique à la fois, la classe.

Pour résumer, Triple Town est un match 3 plutôt innovant et accrocheur qu’il ne faut pas réduire à ses graphismes mignons et minimalistes. Parfaitement adapté à la jouabilité tactile, les seuls défauts du jeu sont que vous risquez rapidement de vous retrouver addict ce qui conduira à l’achat de tours illimités. Cela ne fait que 3 petits euro, mais ça reste une somme qu’on a pas tellement l’habitude de payer sur nos portables. Dans tous les cas, je vous conseille vivement de le télécharger afin de créer votre ville toute mignonne.

Le jeu a été testé sur une Eee Pad Transformer d’Asus tournant sous Android 3.2.1, de même pour les screenshots du jeu.
Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le 07/02/2012 dans Android, Test

 

Étiquettes : , , , , , ,

2 réponses à “Triple Town ou Triple Drogue ?

  1. Donwar

    07/02/2012 at 21:56

    Le concept est difficile à saisir mais ça m’a l’air addictif donc juste pour ça je vais craquer
    En plus le modèle économique est bien pensé.

    Merci pour cette découverte

     
    • Ripper

      07/02/2012 at 21:58

      Oui j’étais pas sûr d’avoir bien expliqué, ça fait parti de ces jeux qu’on a du mal à définir.

      Bonne drogue o:

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s