RSS

Ratchet & Clank & Qwark & Nefarious : All 4 One, One 4 All !

29 Sep

Ratchet & Clank : All 4 One n’était pas un jeu que j’attendais des masses. J’ai beau être un fanboy Insomniac Games et Ratchet & Clank depuis toujours, j’avais décroché au passage sur les consoles HD. Ainsi, je n’ai fait aucun des Ratchet surPS3 (bien que j’ai Quest for Booty grâce au Welcome Back, mais le dématérialisé et moi…). Pour revenir au principal intéressé, je pensais attendre d’avoir rattrapé mon retard sur le reste de la série pour me le faire à 20€. Et voilà que, sans que personne ne soit prévenu, sans qu’aucune info ne soit divulguée au sujet de sa sortie, la beta multijoueur de All 4 One se retrouve disponible pour tout les détenteurs d’un compte Playstation + (dont je fais parti, vous l’aurez compris). Curieux, je lance donc le téléchargement de la beta, pensant y jouer une ou deux fois avant de repartir sur celle d’Assassin’s Creed Revelations. Et bien, ce ne sera pas le cas. En effet, dès la première partie que je lance, j’ai un véritable coup de coeur pour ce jeu. Explication ? C’est parti.

Pour commencer, ça peut paraître bête, mais le choix des personnages est assez bon. En plus des habituels Ratchet et de son fidèle compagnon Clank, on retrouve le grand, le majestueux, le magistral, le méga-charismatique Capitaine Qwark. Mais, plus étonnant encore, le vil docteur Nefarious est jouable, se rangeant alors aux côtés de son ennemi. Il ne me semble pas avoir vu de différences au niveau gameplay entre les personnages, le choix se fait donc selon votre personnage préféré, pour moi c’est Nefarious que je trouve diaboliquement classe. Niveau graphismes, arsenal et humour, c’est toujours aussi agréable (mention spéciale aupacificateur qui me fait marrer), on passera rapidement pour passer au point le plus important du jeu : la coopération entre les joueurs.

En effet, à l’annonce de ce Ratchet exclusivement multijoueur, tout les fanboys ont sauté par la fenêtre, pensant ne jamais retrouver l’âme de la série. Mais, les gars de chez Insomniac ont voulu changer leurs habitudes, et ça paie ! En effet, on a pas juste de la coop pour faire joli comme dans certains jeux, on a réellement besoin de ses copains (ou de ses copines, comme vous voulez) pour avancer dans le jeu. Ainsi, dans les phases de swing, un suicidaire devra passer devant avec son swing afn que les autres s’accrochent à lui d’un simple appui sur le bouton triangle, une chose merveilleusement naturelle fait que vous vous retrouvez accroché à votre pote. De plus, ceci est utilisable quand vous voulez, aussi bien en plein combat (et ça peut être assez pratique pour esquiver) que pendant l’aventure (si vous avez la flemme de marchez, swingez sur vos potes !). Quand on possède l’arme adaptée, on peut attraper un de ces petits copains afin de le foutre dans une sorte de pistolet-aspirateur et ensuite l’envoyer en l’air (et non s’envoyer en l’air… hum) afin d’atteindre des endroit inaccessibles sans ça. Par exemple, il y a un boss de fin d’une des maps qui possède un bouclier, il faut donc envoyer ses copains sur des boutons en hauteur qui désactiveront le bouclier. Une autre chose très intéressante, des “bonus de dégâts” interviennent lorsque l’équipe se concentre sur la même cible, avec leur pistolet par exemple. Il y a aussi la classique résurrection de ses alliés, mais bon, ça c’était forcé.

Point notable, le menu du jeu est assez simple et intuitif tout en étant complet. On peut ainsi rechercher une partie par langue (surtout utile pour ceux qui ont un micro à mon avis), si la partie est déjà commencée ou pas (très utile à mon goût, rentrer dans une partie en cours n’est pas tellement intéressant). Il y a, bien sûr, la possibilité de faire des parties privées, entre amis. Un très très bon point à ce propos d’ailleurs, le local ET le online sont ensembles. On peut en effet être deux personnes sur la même console alliés avec deux personnes sur une autre console, qu’ils habitent dans le trou du cul de la Suisse ou qu’ils soient vos voisins. Et ça paraît rien, mais c’est énormément pratique. Oui parce qu’on a pas toujours trois potes et quatre pads, les joueurs online permettent donc de combler ce manque.

Bref une très très bonne beta qui donne vachement envie de jouer au jeu complet, alors que je n’étais pas tellement emballé à l’annonce du jeu (et que je comptais attendre pour le prendre). Vivement le 19 Octobre.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 29/09/2011 dans Previews

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s